Mômes Circus

A lire sur le site de No Télé.

Vingt-cinq ans que les mômes rêvent de cirque à Tournai

TOURNAI - Pour son quart de siècle d’existence, Mômes circus présente une palette des talents acquis par ceux et celles formés par l’école de cirque tournaisienne.

Que de chemin(s) parcouru(s) depuis que Mômes circus est né, en 1989, d’une expérience circassienne menée à l’école des Campeaux et entretenue par une poignée de passionnés par cet univers. Parmi lesquels, Jean-Pierre Dardenne et François Guilbert toujours fidèles au poste un quart de siècle après la naissance de l’école. Car il s’agit bel et bien d’une «école » qui a été mise en place par cette ASBL que fréquentent des jeunes dès l’âge de deux ans et demi. Offrant un panel d’ateliers, de la psychomotricité à l’apprentissage des ficelles du métier, permettant aux adhérents de se perfectionner dans la technique de la jonglerie, du trapèze, de l’art clownesque, de l’acrobatie, de l’équilibre sur câble… Toutes ces disciplines qui, enrubannées d’un zeste d’humour et d’un brin de poésie, forgent la magie d’un spectacle.

Aujourd’hui, Mômes circus compte parmi ses anciens élèves un nombre appréciable de professionnels travaillant sous divers chapiteaux à travers le monde. Nous ne pourrions tous les citer sans en oublier quelques-uns mais s’il est un nom que nous ne pouvons passer sous silence, c’est celui de Chloé Vancoppernolle qui, avec Joppe Wauters, a créé, en 2006, sa propre compagnie: «Circus Marcel » dont le chapiteau au 299 places, sert d’écrin aux prochaines festivités du 25e anniversaire de Mômes Circus. Lequel sera célébré du 2 au 7 mai à deux pas de l’internat des Tournesols et de l’école les Co’Kain. Deux établissements avec lesquels Môme circus mène depuis plusieurs semaines une expérience originale dans le cadre d’ateliers d’intégration (voir ci-contre). Démontrant par là que le cirque est aussi et surtout une discipline prônant l’ouverture d’esprit et l’écoute des autres.

D’Okidok à Odile Pinson, via la Maleta

Les réjouissances débutent le vendredi 2 mai, à 10het à 14 h, avec le spectacle burlesque «À contre-courant » de la compagnie Odile Pinson. L’inauguration prévue le même jour à partir de 18 h, se voudra festive grâce à la complicité de Ben et Marto, Xavier Sourdeau et de la «Fanfare toi-même » qui chaufferont le public avant la présentation de larges extraits du nouveau spectacle chevaleresque de la troupe des Okidok. Laquelle est composée par deux Tournaisiens, anciens du cirque des Capeaux et de Mômes circus: Xavier Bouvier et Benoît Devos. Boris et la sorcière Adrienne entreront aussi en scène pour cette première soirée (payante — réservations obligatoires). Le samedi 3, dès 10 h: présentation des ateliers de Mômes circus suivi par une prestation de la fanfare «Dans ton cuivre », dès 14 h. À 15h: le couple belgo-Chilien du «Circo a la maleta » viendra faire rire et frissonner le public à travers un spectacle mêlant jonglerie et acrobatie. Divers ateliers d’initiation (jonglerie, funambulisme, jonglerie, diabolo) entre 16het 19 h, sont proposés sur réservation (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.). Cirque d’ici et ailleurs, à partir de 20 h, avec la participation des écoles de cirque de Mouscron (Cirq’en bulles), Quevaucamps (Carabistouilles), Honnelle, Lomme et l’association «Clowns et magiciens sans frontière ». On retrouvera Odile Pinson avec le spectacle «À contre courant » lors de la journée dominicale du 4 mai, à 14h30, après un concert apéritif (à partir de 12 h) par le groupe «Jeanine part en voyage ». À 16h30, toujours le dimanche: «Mômes circus d’hier et d’aujourd’hui, mais aussi de demain », le spectacle des 25 ans (payant).

Tarif pour les spectacles payants: 9€ (5€ pour les moins de 15 ans) ou 20€ (12€) pour les 3 spectacles. Places en vente dès maintenant à la billetterie de la Maison de la culture ou sur place à partir du 2 mai. Possibilité de restauration. Parking à Tournai-Expo via la rue du Follet. Tel..: 0476/25 46 96 www.momescircus.be

Vincent Dubois | Sources Vers L'Avenir : lien article

 

3/5/2014 Tournai : Mômes Circus fête ses 25ans avec des spectacles, des expositions, des ateliers - nordeclair.be

Régions Tournai Actualité Publié le Vendredi 18 Avril 2014 à 17h49.

Image de presse L'avenir.net | 25 ans de Mômes circus

Un quart de siècle déjà pour Mômes Circus… De quoi organiser
une rétrospective, et fêter dignement toutes ces années de
création et de formation des jeunes aux arts du cirque. Début mai,
Mômes Circus s’affiche rue de Breuze à Kain, et vous invite à
découvrir les spectacles de ses élèves et des artistes de l’école.
Pour fêter cet anniversaire, Mômes Circus veut montrer que le cirque, c’est aussi destiné
aux personnes handicapées. Car le cirque, c’est un moyen de mixité sociale.
Par exemple, Mômes Circus a mis en place des classes de cirque dans lesquelles les
enfants de l’enseignement spécialisé et ordinaire apprennent ensemble, et l’école de cirque
collabore aussi avec l’établissement d’enseignement spécialisé du Saulchoir.
Alors pour cette grande fête, tous les élèves, de l’enseignement normal et spécialisé, sont
mis à l’honneur et vous présenteront leurs meilleurs numéros.
Les répétitions sous le chapiteau ont déjà commencé...

Créée en 1989, cette école de cirque compte désormais autour de 150 élèves et une
vingtaine d’animateurs. Ses ateliers ont lieu à la salle la Fenêtre, rue des Campeaux ou à
l’école du Château à Tournai.
Parmi les élèves formés depuis toutes ces années, certains ont poursuivi leur formation dans
les arts du cirque, et sont devenus des professionnels du cirque. Vous les retrouverez, ainsi
que les élèves de trapèze et techniques de cirque, dans le spectacle des 25 ans, qui aura
lieu dimanche 4 mai à 16h 30.
Mais, l’école forme aussi de futurs éducateurs spécialisés aux techniques du cirque, dans
l’optique de faire prendre confiance en eux aux jeunes.
Pour ces 25 ans, un grand chapiteau est installé sur le site de l’école d’enseignement
spécialisé de la Communauté française, rue de Breuze à Kain, du 1 er au 11 mai. Les
élèves auront ainsi l’occasion de présenter leurs numéros sous un vrai chapiteau, comme
dans tous les cirques du monde.

| Sources nordeclair.be : lien article